vendredi 6 avril 2007

Mes ennemis

Dans la vie, j'ai trois types d'ennemis : Microsoft, les automobilistes et les fumeurs. Ce sont trois catégories de personnes qui pour des raisons différentes et à des niveaux différents plombent la vie de la société.

En Belgique, nous avons remporté une grande bataille contre la troisième catégorie : l'interdiction de fumer dans les restaurants est globalement bien respectée.

Aujourd'hui, depuis une semaine que je fais le déplacement de chez moi à la garre à vélo, j'ai à dire contre les automobilistes (qui sont bien entendu l'ennemi naturel du vélo, au même titre que MS de la liberté informatique et le tabac de la santé publique --- quoi ? Je ne suis pas objectif ?).

Je fais le trajet aller en 20 minutes et 12 secondes (de l'intérieur du garage à l'intérieur de la gare, vélo cadenassé); et le retour en 15 minutes 27 secondes.

D'expérience, les automobilistes ne font pas ce même trajet plus rapidement. Donc sur des distances de l'ordre de 5km, la voiture n'est même pas un gain de temps par rapport au vélo. Et cela se voir à l'usage : la majorité des voitures qui me dépassent se retrouvent derrière moi au carrefour suivant. Les bagnoles passent leur temps à accélérer et freiner à grands renforts de CO2 et autres crasses.

Je propose donc qu'on interdise purement et simplement de dépasser un vélo; du point de vue du temps de déplacement, cette mesure ne pénalise même pas les automobilistes tandis qu'elle fera économiser du CO2, du stress et des chances de mourir pour les cyclistes.

D'ailleurs je suis pour tout ce qui peut pénaliser des automobilistes; une taxe sur les voitures rouges ? ok; une taxe sur les voitures blanches ? ok; des clous sur les routes ? ok: mais uniquement sur les grands axes : il y a des vélos sur les autres routes; une taxe de 1000 euros à l'achat d'un pneu neuf ? ok 2000 euros d'amende pour brûler un feu rouge ? ok ! Une épreuve de 50 pompages et 50 abdominos au permit de conduire ? ok; Une taxe aléatoire de 5000 euros qui tombe sur 1000 automobilistes par an ? ok; la même chose sur 1387 automobilistes par an ? ok.
etc etc.

1 commentaire:

Sacha a dit…

Heu, quand même, si tous les automobilistes sont tes ennemis, euh, heu, euh, il ne doit pas te rester grand chose de humanoïde susceptible de devenir un ami. Enfin, des gens comme ça existent (tiens, moi et mes proches en font partie, mais probablement pas pour très longtemps). Mais une voiture est une chose vachement utile, surtout pour les vacances, trajets vers les supermarchés (quand tu vis dans une famille, les achats hebdomadaires pèsent suffisamment lourd pour ne pas être supportables à vélo). On peut s'en passer, évidemment (faire des achats plus régulièrement...), mais c'est aussi à la charge de l'État de développer les transports en commun, améliorer l'infrastructure des villes. Actuellement, je ne sais pas comme en Belgique, mais à Marseille, il y a des trajets que tu fais en 5 min en voiture, 30 minutes à pied et 1 heure 20 en transports en commun... Ce qui me paraît totalement insensé.